Difference between revisions of ".MzQ0OA.MTIyMzI"

From Transcribe Wiki
Jump to navigation Jump to search
Line 1: Line 1:
L'ALLEM!
+
L'ALLEMAGNE NE SONGE QU'À LA PAIX PROVISOIRE!
 
Les revelations de M. Mordenthau sont in Avertissement pour nos Socialistes minoritaires et doivent les convaincre que nous devons aller jusqu;au Bout.  
 
Les revelations de M. Mordenthau sont in Avertissement pour nos Socialistes minoritaires et doivent les convaincre que nous devons aller jusqu;au Bout.  
 
     M. Morgenthau, ambassadeur des Etats-Unis a Constantinople, nour offer des revelations sur l'etat d'esprit de nos ennemis; il fut, a une epoque ou l'Amerique n;avait pas encore pris parti, sollicite par les agents allemands (M. Wangenheim et consorts) de s'entreettre pour la paix; cesetranges diplomats accasionnels ne cacherent pas a M. Morgenthau que l'Allenmagne ayant manqué son coup, ne songeait qu'a la paix provisoire, a l'abri de laquelle ils pourraient preparer un nouveau coup, avec de meilleures chances de reussite. L'ambassadeur des Etats-Unis declina ces propositions; il accomplit aujourd'hui un devoir de salubrite en nous revelant les propositions qui lui furent faites. Voila donc une manifestation diplimatique contre laquelle on ne peut elever aueun doute: un ambassadeur Americana recueilli de la bouche des Allemands la confession la plus cynique. Que nos socialistes minoritaires veuillent bien l'enregistrer; c'est une contribution a la refection de l'Internationale! C'est aussi une contribution a l'etablissement de cette Societe des Nations qui s'impose.  
 
     M. Morgenthau, ambassadeur des Etats-Unis a Constantinople, nour offer des revelations sur l'etat d'esprit de nos ennemis; il fut, a une epoque ou l'Amerique n;avait pas encore pris parti, sollicite par les agents allemands (M. Wangenheim et consorts) de s'entreettre pour la paix; cesetranges diplomats accasionnels ne cacherent pas a M. Morgenthau que l'Allenmagne ayant manqué son coup, ne songeait qu'a la paix provisoire, a l'abri de laquelle ils pourraient preparer un nouveau coup, avec de meilleures chances de reussite. L'ambassadeur des Etats-Unis declina ces propositions; il accomplit aujourd'hui un devoir de salubrite en nous revelant les propositions qui lui furent faites. Voila donc une manifestation diplimatique contre laquelle on ne peut elever aueun doute: un ambassadeur Americana recueilli de la bouche des Allemands la confession la plus cynique. Que nos socialistes minoritaires veuillent bien l'enregistrer; c'est une contribution a la refection de l'Internationale! C'est aussi une contribution a l'etablissement de cette Societe des Nations qui s'impose.  
 
       L'Internationale et la Societe des Nations sont deux idees nobles qui se combattentl l;International est desormais chimerique; la Societe des Nationsest une idee qui entre dans le domaine pratique. L'Internationale veut admettre les Allemands meme pendant la guerre; la Societe des Nations crie: "L'experience de La Haye nous a suffisamment eclaires; nous n'admettons les Allemands que s'ils rentrent dans la norme de L'Humanite!" Ils n'y rentrerons jamais; M. Morgenthauvous en avertit, M. Doizy vous confirme, avec prevue a l'appui, cette constatation. N'essayez pas de discuter,
 
       L'Internationale et la Societe des Nations sont deux idees nobles qui se combattentl l;International est desormais chimerique; la Societe des Nationsest une idee qui entre dans le domaine pratique. L'Internationale veut admettre les Allemands meme pendant la guerre; la Societe des Nations crie: "L'experience de La Haye nous a suffisamment eclaires; nous n'admettons les Allemands que s'ils rentrent dans la norme de L'Humanite!" Ils n'y rentrerons jamais; M. Morgenthauvous en avertit, M. Doizy vous confirme, avec prevue a l'appui, cette constatation. N'essayez pas de discuter,

Revision as of 00:33, 6 June 2018

L'ALLEMAGNE NE SONGE QU'À LA PAIX PROVISOIRE! Les revelations de M. Mordenthau sont in Avertissement pour nos Socialistes minoritaires et doivent les convaincre que nous devons aller jusqu;au Bout.

   M. Morgenthau, ambassadeur des Etats-Unis a Constantinople, nour offer des revelations sur l'etat d'esprit de nos ennemis; il fut, a une epoque ou l'Amerique n;avait pas encore pris parti, sollicite par les agents allemands (M. Wangenheim et consorts) de s'entreettre pour la paix; cesetranges diplomats accasionnels ne cacherent pas a M. Morgenthau que l'Allenmagne ayant manqué son coup, ne songeait qu'a la paix provisoire, a l'abri de laquelle ils pourraient preparer un nouveau coup, avec de meilleures chances de reussite. L'ambassadeur des Etats-Unis declina ces propositions; il accomplit aujourd'hui un devoir de salubrite en nous revelant les propositions qui lui furent faites. Voila donc une manifestation diplimatique contre laquelle on ne peut elever aueun doute: un ambassadeur Americana recueilli de la bouche des Allemands la confession la plus cynique. Que nos socialistes minoritaires veuillent bien l'enregistrer; c'est une contribution a la refection de l'Internationale! C'est aussi une contribution a l'etablissement de cette Societe des Nations qui s'impose. 
     L'Internationale et la Societe des Nations sont deux idees nobles qui se combattentl l;International est desormais chimerique; la Societe des Nationsest une idee qui entre dans le domaine pratique. L'Internationale veut admettre les Allemands meme pendant la guerre; la Societe des Nations crie: "L'experience de La Haye nous a suffisamment eclaires; nous n'admettons les Allemands que s'ils rentrent dans la norme de L'Humanite!" Ils n'y rentrerons jamais; M. Morgenthauvous en avertit, M. Doizy vous confirme, avec prevue a l'appui, cette constatation. N'essayez pas de discuter,