.MzQ2MQ.MTIzMDc

From Transcribe Wiki
Jump to navigation Jump to search

5 Septembre 1914 5 Septembre 1918 L'Allemagne est perdue irremediablement Front Francais, 5 septembre.- Deux dates, qui a 4 annees d'intervalle, marqueront dans l'histoire du Monde. La premiere a signifie au plus brutal des agresseurs l'arret de la formidable ruee d'un million d'hommes lances sur Paris et a permis l'organization de la resistance; la seconde a sonne l'heure de la defaite definitive de l'Allemagne. Des le debut, l'Allemagne nous avait assiaillis avec 90 divisions et ses ressources devaient lui permettre de mettre en ligne les 235 divisions qu'elle a actuellement sous les armes. Le premier echec de la [Marne?] ne pouvait donc abattre ses espoirs qui restaient entiers. Quelle est aujord'hui sa situation ? Les conditions generales ont change. Le front d'Orient s'est cree, l'Italie est entree en guerre, l'Amerique est a nos cotes et si le front russe a disparu, le front siberien commence a se creer. Nos ressources ont cru, celles de l'Allemagne sont restees stationnaires. A l'heure actuelle, sur le front occidental, l'ennemi n'a plus en reserve qu'environ le sixieme de ses divisions. Encore plusieurs, fortement eprouvees sont-elles tres affaiblies. La moitie des autres environ sont engagees d'Ypres a Reims, dans des combats tres durs. Par le fait du jeu des divisions ennemies retirees, puis renvoyees au front apres avoir ete reconstituees, on compte depuis le 21 mars environ 550 engagements de divisions. Il est interessant de noter que sur ce chiffre, il y a eu, du 15 juillet au 1er aout, soit en 15 jours seulement, 75 divisions engagees. En aout, 80 nouvelles divisions passent dans la bataille, soit environ 150 divisions differentes engagees du 15 juillet au 1er septembre. Il ne nous est plus permis de citer le chiffre des divisions alliees qui ont conbattu pendant la meme periode, nous sommes cependant autorises a declarer qu'il a ete tres largement inferieur. On sait qu'une division allemande est ramenee a l'arriere lorsqu'elle a perdu de 2.500 a 3.000 hommes. En appliquant ces chiffres au nombre des divisions retirees du front, on peut obtenir, approximativement, le total des pertes. Ces pertes, empressons-nous de l'ajouter, ne sont d'ailleurs pas definitives, car il y a les blesses recuperables au bout de 3, 4, 5, mois en moyenne. Or, Une longue experience basee sur 4 annees de guerre permet d'evaluer a 40% les pertes definitives. C'est donc en tenant compte de ce pourcentage que le calcul des pertes allemandes definitives depuis le debut de l'offensive doit etre etabli. On voit de suite, combien ces pertes sont importantes. La classe 19 a presqu'entierement fondu. La seule ressource qui reste a nos ennemis est la classes 20. Ils reculent autant que possible son envoi au front et au besoin, pour eviter ce dernier appel, ont recours a des expedients qui affaiblissent leurs unites. C'est ainsi qui des documents recemment saisis nous apprennent que dans de nombreuses divisions, leurs bataillons sont passes de 4 a 3 conpagnies. Les suppressions deja operees ont eu pour resultat de supprimer au moins 40 regiments. La classe 19 a donne un rendement militaire tres inferieur aux precedentes. Ce fait tient a ce que les jeunes soldats, en arrivant au regiment, etaient epuises par quatre annees de privations. It est donc a prevoir que la classe 20 sera d'une valeur moindre encore. Quant a nous si nos pertes, bien que tres inferieures a celles des Allemands pour les raisons mathematiques que nous venons d'exposer, ont encore ete tres serieuses, elle sont